Les indépendants et les entreprises de façon générale ont dû faire preuve d’adaptation et dans beaucoup de cas, subir d’importantes pertes de revenus depuis l’instauration des mesures de confinement liées au coronavirus. Annulation, report, l’activité risque d’être en berne ces prochains mois. Afin de surmonter ce passage à vide, pourquoi ne pas en profiter pour réfléchir à des sujets de fond, et mettre à jour vos outils de communication pour maintenir une proximité avec vos prospects ou vos clients ?  À l’heure de l’hyper-connectivité, internet est un outil incontournable pour de nombreux auto-entrepreneurs et TPE. Et la période actuelle requiert une présence particulièrement forte sur le web afin que votre entité reste visible.

Quel type de site web choisir ? Combien ça coûte ? Qu’est-ce qu’un site “e-commerce” ou “responsive” ? Comment choisir son design ?  Suivez le guide !

Que vous soyez artisan, commerçant ou en activité libérale, avoir votre site web peut vous permettre de trouver de nouveaux clients, de vendre vos produits et services au plus grand nombre, ou encore d’améliorer votre notoriété. Être présent en ligne et afficher une présentation soignée soulignera également votre professionnalisme.

A retenir : 96% des entreprises françaises ayant investi sur une présence en ligne ne le regrettent pas, selon une étude réalisée par l’AFNIC en décembre 2019.
49% d’entre elles déclarent réaliser au moins 10% de leur chiffre d’affaires en ligne.

https://www.francenum.gouv.fr/comprendre-le-numerique/les-chiffres-cles-sur-la-presence-sur-internet-des-tpe-pme-en-2019

Un site internet rassure

Pour beaucoup de clients potentiels, le site internet, c’est un gage de confiance.  Il rassure sur la qualité des prestations et des produits fournis. Les clients se disent: « si ce professionnel a un site, s’il a une vitrine online, c’est qu’il est sérieux. »

Une interface web permet aussi aux professionnels d’afficher leurs compétences, leurs expériences, leurs références clients, de diffuser une newsletter… Tout un faisceau d’outils qui va éveiller l’intérêt de potentiels clients, avec in fine la possibilité de faire de son site un outil marketing. A condition, bien sûr, de l’entretenir. Il faut que le site vive; l’actualiser, y faire figurer les mots clés de son activité/secteur, envoyer des push mails, etc. Des actions qui, lorsqu’on les cumule ensemble, représente un temps considérable chaque mois.

Une clé pour une existence digitale forte

L’existence d’un site internet bien référencé permet aux prospects de mieux vous trouver sur les moteurs de recherches type Google.

Pour cette raison, il est important d’investir du temps lors de l’élaboration de votre site dans la recherche des mots-clés qui définissent votre secteur et votre activité et de vous assurer qu’ils apparaissent à plusieurs reprises dans les textes de votre site.

La création d’un blog avec des articles relatifs aux sujets de votre entreprise peut être un élément supplémentaire qui participe à ce que l’on appelle le référencement naturel (le bon classement dans les moteurs de recherches).

Un site est aussi un outil indispensable, si vous souhaitez mettre en place des actions de promotion sur les réseaux sociaux ou autres activités de publicité sur la toile. Ainsi les personnes à qui vous aurez adressé un message digital, seront redirigées vers votre portail et trouveront rapidement vos coordonnées.

L’essor à l’international

L’interface web a prouvé son utilité pour les entreprises qui sont intéressées par une visibilité à l’international : toujours selon l’AFNIC, 70 % des entreprises ayant une présence en ligne estiment que cela leur permet de vendre plus facilement hors de leurs frontières. Avoir un site internet ne peut qu’aider les entreprises à conquérir de nouveaux marchés et s’exporter.

Construire un site demande un investissement en temps et en argent. Quels sont vos objectifs ? Vers quoi aimeriez-vous le faire évoluer ? Dans un premier temps, il faut penser votre stratégie web et vos indicateurs de performance afin de choisir le type de site le mieux adapté pour vous.

Quels sont les différents types de sites web ?

Blog, e-commerce, site vitrine, version mobile… Vous êtes perdu entre tous ces termes ? L’un d’eux correspond forcément à vos besoins.

Le site vitrine

Un site vitrine est un site aux fonctionnalités limitées, qui permet simplement de présenter votre activité aux internautes et de donner toutes les informations pratiques pour vous contacter. Vous pouvez par exemple l’actualiser en créant du contenu comme des articles sur les nouveautés de votre secteur, ou du partage d’actualité. C’est le format de site privilégié par de nombreux auto-entrepreneurs, et aussi le plus simple à créer et à faire vivre.

Le blog

Un blog est un site régulièrement nourri avec du contenu, comme une sorte de journal en ligne. Selon votre activité, la qualité de votre plume et le temps que vous souhaitez y consacrer, tenir un blog peut être une façon pour vous d’établir un contact de proximité avec votre clientèle. Le blog peut contribuer efficacement au référencement naturel de votre entité sur la toile.

Le site e-commerce

Un site e-commerce est une boutique en ligne, permettant aux clients de passer commande d’articles et de payer directement en ligne. Si des solutions existent pour les débutants, il s’agit du type de site le plus complexe et coûteux à créer. Des solutions “clé en main” comme Shopify par exemple sont cependant disponibles.

Le site mobile

Bon à savoir: un site mobile, également appelé « responsive » est un site web dont le design s’adapte automatiquement à ces différentes tailles d’écrans, permettant aux clients d’accéder à votre contenu depuis n’importe quel dispositif (téléphone ou tablette).  

Les internautes sont de plus en plus mobiles, et ont le plus souvent accès aux sites web via leurs smartphones et tablettes, avec des tailles d’écran bien différentes.

Quelles sont les différentes possibilités pour créer son site ?

De nombreux auto-entrepreneurs qui n’ont pas de connaissances en informatique ne lancent pas de site web par manque de moyens. Or, il est tout à fait possible de créer un site web avec un budget limité !

1.      Utiliser une solution clé en main

Pas besoin d’être un expert de l’informatique ! Avec des connaissances basiques, vous pouvez développer votre site internet à l’aide d’une plateforme comme WordPress ou Wix par exemple.

Les avantages ?

  •  Vous n’avez pas besoin de maîtriser les codes de développement web pour utiliser ces plateformes.  

 Il existe de nombreux modèles de graphisme préconçus, aussi appelés templates, qui vous permettent de donner une image design et moderne à votre site.

 De nombreuses fonctionnalités peuvent être ajoutées facilement : formulaire de contact, lien vers les réseaux sociaux, modules de paiement…

Les inconvénients ?

Même si ces plateformes sont accessibles à tous (moyennant quelques frais mensuels pour le nom de domaine et le serveur d’hébergement), elles impliquent d’être seul face à son projet de site internet. Certaines personnes moins à l’aise avec les usages du web préférerons peut-être définir leur besoin avec une personne dont c’est le métier, plutôt que de concevoir leur site tout seul de A à Z. 

2. Faire appel à un indépendant

Vous pouvez faire appel à d’autres auto-entrepreneurs, des freelances qui vous proposeront des prestations adaptées à vos besoins pour un montant nettement inférieur à celui des agences de création web. Si vous voulez encore réduire votre budget, vous pouvez aussi faire appel à des étudiants sur des plateformes spécialisées.