Selon une étude Ipsos, 75% des patrons des PME estiment que leur priorité est leur trésorerie et que bien souvent, ceux sont les retards de paiement qui engendrent des difficultés dans ce domaine.
En tant qu’autoentrepreneur ou dirigeant d’une TPE, vous êtes tout autant concerné. Vous faites le nécessaire au quotidien, pour suivre au plus près votre trésorerie.  Vous avez même une visibilité jusqu’à la fin de l’année. Mais pour respecter votre plan et tenir vos comptes correctement, l’encaissement de vos clients doit se faire impérativement dans les temps. Comment gérez-vous les délais, la relance et la sécurisation des transactions ? Quels sont les moyens de paiement utilisés par vos clients ? 

Le paiement en ligne : entre sécurité et rapidité

Le moyen de paiement le plus rapide et le plus sûr est sans aucun doute le paiement en ligne. Des plateformes très complètes, telle que vCita (https://www.vcita.com/fr/encaissement-facturation), proposent une interface qui délivre des devis, des factures, des relances automatiques ainsi que des solutions de paiements en ligne et émissions de reçus.  Le lien pour exécuter le paiement apparait directement dans la facture envoyée au client ! Le paiement sécurisé par carte bancaire se fait en un clic et vous est signalé en temps réel sur votre tableau de bord, consultable où que vous soyez via votre mail ou votre mobile (SMS). En cas d’impayés, les rappels de paiements sont envoyés au client automatiquement. Idem pour le règlement de vos prestataires, la plateforme vCita vous permet d’enregistrer et donc de conserver les coordonnées bancaires de vos différents interlocuteurs afin d’honorer leurs factures dans les délais souhaités.

Un avantage pour vous mais aussi pour vos clients

Adieu le paiement par chèque. Celui-ci doit être mis en main propre par le client ou envoyé par la poste, ensuite vous devez le déposer à la banque et seulement après quelques jours, si le chèque est provisionné, l’argent arrivera sur votre compte. A la différence du chèque, le paiement en ligne est immédiat et sécurisé. Il représente de nombreux avantages autant pour l’entreprise qui émet la facture, que pour le client.
C’est le cas pour le mode de paiement par carte bancaire ou via PayPal qui protège tout autant le destinataire du règlement que l’établissement payeur. 

Pour le dirigeant d’une TPE/PME ou l’autoentrepreneur, le paiement en ligne permet le suivi de la transaction en direct et des délais d’encaissement considérablement raccourcis.

Quant au client, il bénéficie d’une réelle flexibilité. Il peut effectuer son règlement 7 jours sur 7 et à l’heure de sa convenance. Finis les paiements aux heures conventionnelles de bureau.

Outre le mode de paiement lui-même, il est important de prendre des mesures de précaution au moment de la connaissance d’un nouveau client. Il est primordial de faire apparaitre dans un accord écrit, les conditions du règlement et notamment les délais de paiement desquels on peut se prévaloir si le client ne les respecte pas. A noter: la loi n° 2001-420 fixe le délai de règlement d’une facture à quarante-cinq jours fin de mois ou soixante jours après la date d’émission de la facture. Si les délais de paiement ne sont pas respectés, des pénalités devront être versées.
(Lien vers ce site : https://www.village-justice.com/articles/Delais-paiement-Europe,4608.html)

Gardez en tête le “risque-client”

La maitrise du risque client est aussi primordiale. D’après une étude d’Atradius réalisée en 2018, près d’une facture sur deux (47,5%) connaît un retard de paiement en France et plus d’un tiers (35%) de ces retards est dû à un défaut de fonds disponibles au moment du paiement ! Il vous est donc conseillé de vérifier la solvabilité de vos nouveaux contacts : recherchez par vous-même des informations sur leur état de santé économique, échangez ouvertement avec votre client et demandez-lui l’autorisation de questionner sa banque ou ses autres fournisseurs. Si vous souhaitez pousser plus loin l’enquête de solvabilité tout en restant bien entendu dans un cadre légal, vous pouvez consulter gratuitement le registre du tribunal de commerce disponible en ligne ou payer pour avoir accès à des documents tels que les comptes annuels et l’état d’endettement.

Proposez une réduction à vos clients contre un paiement anticipé

Si vous cherchez à accélérer le règlement de vos factures, vous pouvez motiver vos clients à payer en avance ou à la commande, et donc ne pas attendre 30 jours. Pourquoi ne leur proposeriez-vous pas une réduction en cas de paiement anticipé ? Vous pouvez offrir à vos clients une réduction s’ils acceptent le règlement de la facture au moment de la commande ou juste avant la réalisation de la prestation s’il s’agit d’un service. Il n’est pas sûr que tous vos clients soient intéressés mais vous séduirez sans doute certains d’entre eux.

Tout cela étant dit, il est indéniable que la digitalisation du processus de paiement, de par son interactivité et sa fluidité, apporte beaucoup et à tous les niveaux à la gestion des paiements et encaissements des entreprises.  Il semblerait pourtant que les TPE/PME et microentreprises ne profitent pas tant que ça des atouts que représente Internet pour faciliter le paiement de leurs clients. Pour une majorité de ces entreprises, la principale raison serait un certain blocage face à l’ajout et l’utilisation d’outils digitaux qui leur apparaissent être d’une trop grande complexité technique. Il est grand temps d’enfin sauter le pas, afin de gagner en temps et en rentabilité!