« Votre marque personnelle est une promesse que vous faites à vos clients. Une promesse de qualité, de régularité, de compétence et de fiabilité » affirme Jason Hartman, entrepreneur américain de renom et PDG de Hartman Media Company.

Lorsqu’on se lance dans l’entreprenariat, les décisions stratégiques à prendre sont multiples : choix du statut, du financement, des partenaires bancaire, juridique, comptable. La réflexion sur le nom à donner à l’entreprise lors de sa création n’est pas toujours la priorité. C’est tout de même un point sur lequel il faut se décider rapidement car cette dénomination est indispensable pour démarrer les premières démarches.

Cependant, il n’est pas rare qu’une fois que l’entreprise a installé son activité et que son  positionnement est mieux déterminé, son dirigeant décide de changer le nom de la structure (en passant souvent d’un nom propre à un nom plus concret ou imagé), pour donner à l’entreprise une identité plus claire, plus forte et qui se distingue mieux de sa concurrence : une marque. 

 Le nom : un choix stratégique

Il faudra consacrer le temps nécessaire pour déterminer un nom de marque qui vous accompagnera dans la durée et tout au long de votre stratégie de développement.

Préférez un nom simple et compréhensible, court et tonique, facile à mémoriser, intemporel, et qui inclut le principal bénéfice de votre produit/service, par exemple « Claire Ostéopathie » ou « Sylvain Traiteur ». N’hésitez pas à solliciter votre entourage, votre équipe et vos clients : leurs retours vous seront précieux et vous aideront à prendre une décision. Si vous avez l’ambition de vous développer à l’international, il faudra en tenir compte en choisissant un nom facile à prononcer et à retenir.  

Autre point important à considérer : l’identité visuelle. Il est indispensable que le nom de marque puisse se décliner harmonieusement sous forme de logo par exemple, et via les divers outils digitaux de votre entreprise tels que votre site internet et réseaux sociaux. Travailler si possible simultanément sur votre nom et votre identité visuelle pour que les deux éléments soient harmonieux : pour déposer une marque, les deux éléments vous seront demandés.

Braver quelques étapes administratives

Si vous êtes auto-entrepreneur, deux solutions peuvent être envisagées :

  • Il est possible d’ajouter un nom commercial, en plus de votre patronyme, et de le déclarer même après la création de votre entreprise. Pour effectuer ce changement, il vous suffira juste de remplir un formulaire de déclaration de modification en ligne ou sur papier et de le soumettre à votre CFE.
  • Toutefois, si vous souhaitez protéger plus fortement ce nom, il faut créer une véritable marque, soit un titre de propriété industrielle qui doit être enregistré auprès de l’Institut National de la Propriété Industrielle (l‘INPI). Cette démarche comporte plusieurs étapes. Vous devrez tout d’abord vérifier la disponibilité de votre nom sur le site de l’INPI car deux entreprises ne peuvent utiliser la même marque. Le dépôt de votre marque auprès de cet institut vous donnera un droit de propriété d’une durée de 10 ans. De plus, votre nom de marque devra être impérativement déposé avec sa représentation graphique (un nom, un logo, ou les deux). Il doit être aussi distinctif et non générique, les termes « thérapie » ou « plomberie », par exemple, ne peuvent être déposés seuls. A noter : la demande d’enregistrement de marque se fait uniquement en ligne et si vous êtes un auto-entrepreneur, vous devrez déposer votre marque en tant que « personne physique » et non « personne morale ». Ce qui signifie que vous serez propriétaire de la marque en votre nom propre.

Pour un résumé de toutes les formalités administratives, cliquez sur ce lien.

A noter : Il n’existe pas de timing idéal pour effectuer ce changement. Créer une marque ou changer de nom peut effectivement s’imposer à vous, à un moment où votre entreprise a considérablement élargi son chiffre d’affaires et sa taille, ou a redéfini ses missions et modifié par conséquent son ADN.
Il se peut aussi que vous peiniez à vous différencier de la concurrence ou encore que votre nom et votre image vous paraissent vieillissantes. Après avoir franchi les étapes ci-dessus (choix du nom et démarches administratives), il vous faut annoncer la nouvelle à l’ensemble de vos contacts.

Faire connaître votre nouvelle identité

L’objectif premier est de devenir une marque forte aux yeux de votre réseau ! C’est l’occasion de sortir des sentiers battus, même si vous n’avez pas un gros budget. Tentez d’être original et de surprendre. Pourquoi ne pas profiter d’une date « évènement » pour faire savoir que votre entreprise fait peau neuve ? La nouvelle année, les fêtes de Pâques ou un salon phare de votre secteur d’activité pourraient être propices à une telle annonce.

Vous pourriez prévoir une opération de marketing direct destinée à vos meilleurs clients. Ils recevront par coursier un cadeau estampillé de votre nouveau logo et une carte qui annonce votre changement de nom, votre vision et vos valeurs. D’autre part, pour cibler l’ensemble de votre réseau de contacts, y compris vos prospects et vos partenaires, prévoyez l’envoi d’un mailing groupé et ciblé dont le message (vidéo, texte et visuel) sera suffisamment clair et adapté à chacun de vos destinataires. Et bien sûr, votre campagne de lancement de marque devra être relayée sur vos réseaux sociaux. C’est aussi l’occasion d’investir dans une campagne sponsorisée sur les réseaux sociaux ou dans un partenariat avec un acteur digital avec qui vous avez une réelle affinité de cible. Votre visibilité sera plus grande et ceci vous permettra de recruter de nouveaux « leads ». A cette fin, n’oubliez pas de relier tous vos outils de promotions à votre site internet, ce qui permettra à ces nouveaux contacts de faire plus ample connaissance avec votre entreprise et de vous laisser leurs coordonnées.

Changer de nom d’entreprise vous apportera une nouvelle visibilité et élargira votre positionnement! A vous de rebondir sur ces nouvelles opportunités que vous aurez créées, de construire et d’entretenir votre image de marque dans la durée. A vos ‘marques’, prêts ? Partez !