Après la pluie, vient le beau temps. Cette période de confinement représente le moment propice pour faire le point sur les actions menées, redéfinir vos priorités, et donner une nouvelle impulsion à votre entreprise.

Voici cinq suggestions d’actions à mettre en place pendant cette phase de ralenti pour votre micro entreprise. Quel est le but à la clé ? Préparer l’après Corona, pendant que vous en avez le temps, et trouver le juste équilibre entre bien-être personnel et performance.

1/ AUTOMATISER… pour libérer du temps!

Pour devenir plus efficace, il est essentiel de savoir bien gérer son temps. Mais face à un rythme de vie de plus en plus « speed », aux sollicitations intempestives, au dictat de l’urgence, à la saturation de nos agendas, … comment garder la maîtrise de son temps pour vivre et non subir ? En adoptant les bons réflexes de gestion de votre structure. Pour y arriver, il est important de s’imposer une discipline de fer, et se concentrer sur l’essentiel, mais aussi d’utiliser les bons outils afin d’être le plus productif possible : base de données, applications de gestion de votre planning, réseau social d’entreprise, CRM, ou encore documents partagés pour collaborer avec d’éventuels prestataires.

À l’ère de la transformation digitale, il est indispensable pour un entrepreneur ou un autoentrepreneur de se doter de ces outils, qui lui permettront d’être plus efficace, plus productif et moins stressé. C’est la clé pour générer des leads, optimiser les relations avec ses clients et en gagner de nouveaux.

2/ RESTER VISIBLEPensez au digital 

C’est certes un basique mais communiquer et proposer des offres clients personnalisées est primordial pour développer votre business! Travaillez votre identité de marque pour capter et attirer davantage de nouveaux clients et fidéliser les clients existants. Pour ce premier trimestre, pourquoi ne pas essayer de mettre en place de nouvelles façons de communiquer? Il existe de nombreux outils pour consolider la communication de votre TPE ou micro-entreprise : construire un site web, créer un blog, être présent et actif dans les réseaux sociaux, réaliser des campagnes mailing personnalisées et automatisées…Rassurez-vous, nul besoin d’être webmaster ou graphiste pour les réaliser. Il existe aujourd’hui des plateformes et des logiciels clé en main de solutions intégrées spécialement conçues pour les autoentrepreneurs et les micro entreprises.

https://www.vcita.com/frFR/

Par exemple, vous pourrez créer une page dédiée à votre activité professionnelle grâce à laquelle votre micro entreprise va générer plus d’interactions et de revenus par le biais d’une superbe page vitrine, compatible avec tous les supports (desktop, mobile, tablette) et mettant vos prestations sous les feux de la rampe.

3/ DÉLÉGUER… pour garder une vue d’ensemble

Parce que vous ne pouvez et ne devez pas tout faire seul, sachez vous entourer des bonnes personnes et utilisez les outils et services online pour développer votre business. C’est la clé pour rester concentré et pour garder une vue d’ensemble sur votre entreprise. Rappelez-vous pourquoi vous vous êtes lancé dans l’aventure entrepreneuriale. Lorsque vous avez monté votre micro entreprise ou quand vous avez investi dans votre magasin, comme la plupart des petites entreprises, vous étiez motivé par votre passion. Mais une fois la phase de « lune de miel » terminée, il est facile de se laisser gagner par le stress, le manque de stabilité et un déséquilibre entre vie privée et vie professionnelle. Vous aurez à vous forcer à déléguer une partie de votre travail même si vous ne le désirez pas. Entourez-vous de professionnels de confiance qui maîtrisent leur sujet et confiez-leur une partie de vos projets (facturation, gestion des paiements, campagnes marketing…) ou utilisez un logiciel de solutions intégrées.

4/ SOIGNER SON RESEAU ET RESTER CONNECTÉ

Exploitez toutes les opportunités de networking. Renseignez-vous sur les réseaux d’entrepreneurs de votre ville ou de votre pays et connectez-vous avec vos pairs. Rencontrez des personnes aux objectifs similaires aux vôtres et dont l’entreprise prospère à temps plein. Leurs connaissances et leurs expériences pourraient vous aider à atteindre vos objectifs. Lors de ce type d’événements, vous pouvez rencontrer et apprendre des « success stories », tout en ayant accès à des partenaires et des fournisseurs potentiels que vous ne pourriez pas trouver par vous-même.

Avant de vous rendre à un événement de networking, assurez-vous d’avoir répété votre pitch, afin de vous sentir prêt à présenter clairement et succinctement votre entreprise et vos offres et à saisir toutes les occasions qui se présenteront à vous.

5/DÉVELOPPER SES CONNAISSANCES ET SES COMPÉTENCES

Identifier les formations pertinentes pour approfondir vos connaissances

Souvent perçue comme une contrainte (temps/disponibilité, financement…) par les chefs de micro entreprises et les autoentrepreneurs, la formation s’avère en réalité une nécessité pour faire évoluer leur entreprise, s’approprier de nouvelles méthodes de travail, développer de nouvelles compétences.
Pour certains métiers, suivre des formations régulières est d’ailleurs une obligation légale (médecins, avocats, artisans taxi, etc.). Avec les nouvelles technologies, les différents outils se développent à une vitesse grand V et la concurrence devient plus rude. Afin de se démarquer et de se maintenir à niveau, il est nécessaire de se tenir régulièrement informé des dernières tendances et de se les approprier rapidement. N’hésitez donc pas à vous former ! En ligne ou en face à face, les formations sont nombreuses et adaptées au niveau de chacun. De plus, si vous cotisez au SSI (Sécurité Sociale des Indépendants) ou à l’URSSAF, vous avez droit à des formations professionnelles en tant qu’autoentrepreneur comme tous les salariés. Pour en savoir plus : un seul organisme à contacter, le fonds d’assurance formation (FAF).

En conclusion, la réussite d’une entreprise ne repose pas uniquement sur la multiplication des ventes. Pour atteindre une croissance optimale, il est nécessaire d’automatiser une partie des tâches avec des logiciels et des outils performants, de prendre soin de sa communication, de son réseau, et surtout… de soi-même !